Cortés de la Frontera

Cortés de la Frontera

Située à la frontière entre Malaga et Cadix, Cortes de la Frontera est une charmante localité de la Serranía de Ronda, offrant une vue panoramique sur la rivière Guadiaro. Cette municipalité est célèbre pour avoir la plus grande forêt de chênes-lièges d’Espagne.

Entourée par un paysage montagneux impressionnant et un environnement naturel d’une grande beauté, cette pittoresque localité de l’intérieur offre aux visiteurs une combinaison parfaite d’histoire, de culture et de nature.

Pour découvrir tout ce que Cortes de la Frontera a à offrir, les voyageurs peuvent louer une voiture de sport à Malaga pour se déplacer sans dépendre des transports en commun.

Histoire de Cortes de la Frontera

Cortes de la Frontera a une riche histoire basée sur la croisée et la succession de toutes sortes de civilisations. Son origine remonte à l’époque des Phéniciens, vers le XIIe siècle av. J.-C., mais ensuite des Grecs, des Romains et des Arabes sont passés par ses terres pour arriver à ce qu’elle est aujourd’hui.

Les Romains ont eu une grande influence sur cette localité, et de nos jours, on trouve encore des vestiges de leur civilisation comme la ville de Saepona ou les ruines de Cortes el Viejo.

Pendant l’occupation musulmane de la péninsule ibérique, la ville était une forteresse importante à la frontière entre les royaumes chrétiens et les territoires sous domination musulmane.

Vues depuis la montagne de Cortés De La Frontera
Vues depuis la montagne de Cortés De La Frontera | kayak.es

Au XVe siècle, Cortes de la Frontera a été conquise par les troupes chrétiennes pendant la Reconquista, devenant ainsi une localité stratégique dans la défense de la frontière entre le Royaume de Grenade et la Couronne de Castille. Cette position géographique privilégiée a conféré à Cortes de la Frontera un rôle important dans l’histoire actuelle.

Que voir et faire à Cortes de la Frontera

Cortes de la Frontera dispose de plusieurs lieux d’intérêt qui valent la peine d’être visités, car ils reflètent son histoire et ses traditions. L’une des caractéristiques qui définit le mieux ses habitants est la culture taurine, représentée dans son arène, mais il y a aussi d’autres éléments et constructions dignes de mention dans cette localité.

Que voir à Cortes de la Frontera

Arène

L’arène de Cortes de la Frontera est la deuxième plus grande de la Serranía de Ronda. Inaugurée en 1894, elle est connue pour son activité d’élevage de taureaux et sa tradition taurine bien enracinée. Avec un diamètre de 30 mètres, c’est un lieu très emblématique de cette localité.

Arènes du XIXe siècle
Arènes du XIXe siècle | malagataurina.es

Maison et Chapelle de los Valdenebros

Cette maison, également connue sous le nom de “maison des Tetitas”, est maintenant une résidence privée. Elle appartient à un militaire qui a acquis un titre de noblesse pour ses mérites à la guerre. La façade se distingue par son blason et son écusson. Par le passé, un passage souterrain reliait cette maison à l’église.

Maison de Pierre

La Maison de Pierre est l’un des monuments les plus singuliers et ayant la plus grande valeur historique à Cortes. Son origine remonte à la période paléochrétienne, et l’on pense qu’elle a été utilisée comme lieu de culte clandestin pour les chrétiens vivant sous la domination islamique.

Casa de Piedra, incroyable monument paléochrétien
Casa de Piedra, incroyable monument paléochrétien | malaga.es

Église de Notre-Dame du Rosaire

Construite à la fin du XVIIIe siècle, l’église paroissiale de Notre-Dame du Rosaire est un point de référence important à Cortes de la Frontera. Son architecture et son design sont dignes d’admiration, et reflètent l’histoire religieuse de la localité.

Mairie

La Mairie est un bâtiment construit en 1784 sur ordre du Roi Carlos III. Elle se distingue par sa façade ornée de dix arcades et est faite de matériaux de grès. C’est le centre administratif de la localité et reflète une partie de son histoire et de son gouvernement local.

Spectaculaire hôtel de ville du XVIIIe siècle
Spectaculaire hôtel de ville du XVIIIe siècle | elespanol.com

Fontaine des Quatre Jets

L’ancienne fontaine de Cortes de la Frontera se trouve au début de la Calle Real. Elle est remarquable pour son mur frontal orné de motifs baroques et un clocheton avec une image de la Vierge du Rosaire. Les quatre becs en bronze émergent des carreaux décoratifs représentant les armoiries de la ville.

Nature et randonnée

Cortes de la Frontera est une destination parfaite pour les amoureux de la nature et de la randonnée, située entre deux parcs naturels remarquables : le Parc Naturel des Alcornocales et celui de la Sierra de Grazalema. La région offre de nombreuses routes et sentiers pour découvrir la beauté de son environnement naturel.

Itinéraire des Ponts de la Rivière Guadiaro

Cet agréable itinéraire circulaire est adapté à tous les âges, facile et plat, le long des rives de la rivière. Il commence au Bar La Parra, parcourant la première partie du trajet le long de la Cañada Real Tesoro, entre la rivière Guadiaro et la voie ferrée, en passant par des maisons rurales et des vergers.

Merveilleuse vue sur le fleuve Guadiaro
Merveilleuse vue sur le fleuve Guadiaro | malaga.es

Après une petite montée, vous pourrez profiter de vues magnifiques sur les vergers de la rivière. Ensuite, traversez le Pont des Pepas et continuez sur un sentier le long de la rivière.

Peu après, vous rejoindrez le Grand Sentier de la Serranía de Ronda, avec des vues sur Cortes et les montagnes avoisinantes. En arrivant sur la route, traversez à nouveau la rivière pour revenir au point de départ.

Informations utiles

  • Temps estimé : 1h 10min
  • Kilomètres : 5,99 km
  • Dénivelé : 50 m
  • Emplacement estimé : Cañada Real Tesoro
  • Difficulté : Facile

Itinéraire du Sentier du Châtaignier Sacré

Ce sentier linéaire mène à la charmante Lagune de la Greera, dont le nom provient d’un glissement de terrain qui a formé son bassin. En commençant le trajet à Cortes de la Frontera en direction d’Ubrique, près du ruisseau Garganta de Pulga, vous monterez le long d’une piste forestière entre des chênes, des chênes-lièges et des buissons.

Après environ 1,1 km, le sentier bifurque à droite et passe devant de magnifiques blocs de grès. Il traverse un ruisseau qui alimente la lagune et vous trouverez une végétation typique des forêts subtropicales.

Informations utiles

  • Temps estimé : 1h 22min
  • Kilomètres : 4,5 km
  • Dénivelé : 166 m
  • Emplacement estimé : Parc Naturel Los Alcornocales
  • Difficulté : Modérée

Itinéraire du Saut du Chevrier

Le sentier du Saut du Chevrier, également connu sous le nom de Chemin du Col de Don Fernando, parcourt l’ancienne voie de communication entre Benaocaz et Grazalema. Il commence à Benaocaz, à la limite nord de la localité.

Le paysage calcaire de ces montagnes présente des gouffres, des grottes et le défilé du Saut du Chevrier, avec des parois verticales de plus de 80 mètres de hauteur. Son nom provient d’une légende selon laquelle un berger aurait réussi à sauter d’un sommet à l’autre dans le défilé.

Depuis les hauteurs, vous pouvez admirer la Sierra de la Silla et le Parc Naturel Los Alcornocales. Dans les crevasses des parois nichent divers oiseaux, y compris des rapaces.

Informations utiles

  • Temps estimé : 2h 15min
  • Kilomètres : 8,81 km
  • Dénivelé : 348 m
  • Emplacement estimé : Col de Don Fernando
  • Difficulté : Moyenne-élevée

Fêtes populaires et gastronomie

Cortes de la Frontera est également connue pour ses fêtes populaires, qui reflètent la tradition et le folklore de la région. Un autre trait caractéristique de la ville frontalière est sa cuisine, avec des plats typiques pour tous les goûts.

Fêtes populaires à Cortes de la Frontera

Les fêtes de Cortes de la Frontera se déroulent tout au long de l’année. Entre février et avril, ont lieu les fêtes du Carnaval et de la Semaine Sainte, des célébrations très populaires en Andalousie.

Cependant, l’arrivée de l’été marque la période où se déroulent les principales festivités de la ville. En juin et juillet, certaines des romerías les plus célèbres de la municipalité ont lieu, notamment celles de la Vierge du Rosaire et de la Romería del Caballo.

En août, a lieu l’une des plus importantes : la Foire et les Fêtes Patronales en l’honneur de San Sebastián. Pendant ces jours, la ville est animée par des défilés, de la musique, des danses et des activités pour tous les âges.

Dans le programme proposé chaque année aux visiteurs et aux habitants, vous ne pouvez pas manquer la traditionnelle lâcher de taureaux dans les rues de la ville, plus connue sous le nom de “Toro del Aguardiente”.

Plats typiques de Cortes de la Frontera

En ce qui concerne la gastronomie, Cortes de la Frontera offre une large variété de plats typiques à ne pas manquer. Parmi les spécialités locales, on trouve la soupe de campagne, le gaspacho de montagne et le chevre à l’ail.

Délicieux plat typique de chèvre à l'ail
Délicieux plat typique de chèvre à l’ail | directoalpaladar.com

De plus, la région est célèbre pour ses produits dérivés du porc ibérique, tels que le jambon et les charcuteries, qui sont fabriqués de manière traditionnelle et artisanale. En ce qui concerne la pâtisserie, on notera les galettes, la compote de coings et la galette aux grattons.

Comment se rendre à Cortes de la Frontera

Étant donné qu’il s’agit d’une ville de l’intérieur, les connexions par les transports en commun sont limitées, il est donc préférable de visiter Cortes de la Frontera en voiture. Cependant, il existe quelques connexions qui vous permettront de venir depuis la capitale ou d’autres municipalités voisines.

Comment arriver en transport en commun

Pour vous rendre à Cortes de la Frontera depuis la capitale Malaga, vous trouverez des combinaisons de trains, bien que les trajets soient courts. Il existe également quelques liaisons en bus, bien qu’elles ne soient pas directes.

Il est également possible de venir en train ou en bus depuis Ronda, ce qui est une bonne idée pour faire un voyage où vous pourrez visiter plusieurs destinations touristiques de l’intérieur de Malaga.

Comment arriver en voiture

Si vous préférez arriver en voiture, Cortes de la Frontera est bien desservie par la route. Depuis Malaga, vous devez prendre l’autoroute A-357 en direction de Ronda, puis continuer sur la A-367 jusqu’à Cortes de la Frontera.

Le trajet dure environ 1 heure et 50 minutes, en fonction de la circulation et des conditions de la route.

Carte de Cortes de la Frontera

La carte suivante montre les principaux points d’intérêt touristique de Cortes de la Frontera mentionnés dans cet article, afin que vous puissiez planifier votre visite dans cette ville confortablement et ne rien manquer.

D'autres articles dans Málaga qui pourraient vous intéresser

Torrox Costa

Torrox Costa

30.04.2024

Voir l'article
Calahonda

Calahonda

23.04.2024

Voir l'article
Montejaque

Montejaque

16.04.2024

Voir l'article


    Nous vous informons que les données personnelles recueillies seront traitées par Ecargest S.L., en tant que responsable du traitement des données. Le but est de vous envoyer les informations demandées dans le cadre de votre consentement, ainsi que nos offres commerciales, au cas où vous l'auriez donné. Les données personnelles traitées seront des données de contact. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers, sauf si la loi l'exige. Vous pouvez exercer vos droits d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition, de limitation et de portabilité à . Plus d'informations Politique de confidentialité.